Khalid Aït Taleb: “Il faut que l’on ait une capacité de production des vaccins, ne serait-ce que pour le futur” (1/3)

Campagne de vaccination, approvisionnement en vaccins, gestion de la crise sanitaire… dans un entretien accordé à TelQuel, le ministre de la Santé revient 
sur les sujets chauds qui animent cette fin d’année 2020.

Par et

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Depuis le début de la crise du Covid-19 au Maroc, il est le visage de la gestion sanitaire. Chevelure toujours plus sel que poivre, costume bleu impeccable, Khalid Aït Taleb, en poste depuis octobre 2019, nous reçoit, masqué, dans son bureau ministériel. L’occasion est de taille. D’ici la fin de l’année, le royaume s’apprête à prendre un nouveau tournant dans sa lutte contre la propagation du coronavirus : la campagne de vaccination. Pour TelQuel, le ministre de la Santé passe en revue les grandes lignes de ce qui s’annonce comme le prochain tube de l’hiver.

Des instructions ont été données par le roi Mohammed VI concernant la gratuité du vaccin au profit de tous les Marocains. La décision s’appliquera-t-elle également aux ressortissants étrangers? Et de quelle manière doit s’opérer cette gratuité?

Khalid Aït Taleb : La bonne nouvelle, c’est la gratuité pour tout le monde. C’est le devoir de l’État de…

article suivant

Couvre-feu, reconfinement, télétravail : le point sur les nouvelles restrictions dans le monde