Harcèlement sexuel : une omerta universitaire

Du harcèlement sexuel au viol, des professeurs n’hésitent pas à abuser de leur pouvoir pour intimider, parfois agresser des étudiantes… La loi du silence qui règne dans les universités du pays et le manque de moyens mis en œuvre pour accompagner les victimes assurent aujourd’hui une impunité totale aux prédateurs, malgré un dispositif légal existant. Enquête sur ces dysfonctionnements qui rongent les bancs de l’université.

Par et

“Je t’ai choisie pour boire un verre avec moi” : des étudiantes brisent le silence sur le harcèlement sexuel à l’université Des femmes racontent ce qui leur est arrivé dans des universités où, définitivement, #MeToo n’a pas eu lieu. Harcèlement sexuel, chantage et violences : dans les coulisses de l’enseignement supérieur L’université marocaine ferme-t-elle les yeux sur le mal qui la ronge ? Elle peine en tout cas à protéger ses étudiantes. Cas d’écoles : quand les étudiantes portent plainte Deux scandales de harcèlement et de chantage sexuels ont secoué, à deux ans d’intervalle, la Faculté des sciences de l’éducation de Rabat et l’Université Abdelmalek Essaâdi de Tétouan. Des affaires judiciaires qui n’ont entraîné…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés