Réda Bahassou : “Le langage de Nass El Ghiwane est similaire à celui des oiseaux”

Féru de musique, et surtout passionné de Nass El Ghiwane, Réda Bahassou a dédié un premier essai aux “Rolling Stones de l’Afrique”. Préfacé par Omar Sayed, et tout juste paru aux éditions La Croisée des Chemins, l’ouvrage explore la formation du groupe et son parcours, tout en livrant une analyse de son ADN musical et politique.

Par

Nass El Ghiwane
“La création de Nass El Ghiwane, mais aussi la musique, de façon plus générale, a été une sorte d’alternative, de porte-voix pour ceux qui voulaient mais ne pouvaient pas parler” rappelle Reda Bahassou. Crédit: DR

Quel a été le rôle du contexte politico-culturel des années 1970 dans l’émergence de Nass El Ghiwane ?

Nass El Ghiwane a été créé quelque temps après la disparition de la revue Souffles. C’était un contexte de contestation, qui a été primordial dans l’émergence du groupe, dans la mesure où, durant les années de plomb, toute opposition politique était étouffée. Et puis, il ne faut pas oublier que le groupe est né à Hay Mohammadi, un foyer complexe de contestation depuis l’époque coloniale, où s’organisait la résistance.

“Larbi Batma a confié que le fait d’avoir été détenu dans le centre de Belvédère lui a fait réaliser la force de la répression”

Réda Bahassou
La création du groupe, mais aussi la musique, de façon plus générale, a…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés