L’UE oppose son véto aux vaccins produits en Inde

Jugés différents par rapport aux versions originales, l’agence européenne des médicaments (EMA) a élargi, mercredi, son véto aux vaccins AstraZeneca et Covishield produits en Inde.

Par

“Nous dépendons trop des pays étrangers, notamment la Chine, pour obtenir la matière première que nous utilisons pour la production de nos médicaments”, alerte le professeur. Crédit: Mladen ANTONOV / AFP

Seuls quatre vaccins sont actuellement autorisés dans l’Union Européenne : Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.

Quatre autres font l’objet d’un “examen continu” en vue d’une éventuelle autorisation : Spoutnik (Russie), Sinovac (Chine), CureVac (Allemagne) et Novavax (États-Unis).

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déploré cette attitude, alors que l’Union africaine y voit une décision préjudiciable aux populations du continent où le vaccin d’AstraZeneca est largement utilisé.

(avec MAP)

article suivant

Couvre-feu, reconfinement, télétravail : le point sur les nouvelles restrictions dans le monde