Annahj invite un militant palestinien qui peine à obtenir son visa

L'organisation Annahj Addimoqrati regrette qu'un des invités à son congrès peine à obtenir un visa pour entrer au Maroc.

Par

Crédit: DR
Crédit: DR

Le parti d’extrême-gauche Annahj Addimoqrati a fait savoir qu’un de ses invités risque de ne pas être présent à son Congrès du 15 juillet. Abou Ahmed, vice secrétaire-général du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP, organisation de la gauche radicale laïque palestinienne, dont le secrétaire général est en prison) n’aurait en effet pas encore reçu son visa. « Il y a environ un mois, il avait déjà été invité par le PADS (autre parti marocain de gauche, ndlr) et n’a pas pu venir » regrette Abdellah Harif, cadre de Annahj. Qui précise qu’une copie de l’invitation envoyée à Abou Ahmed a été joint à l’ambassade du Maroc à Beyrouth.  « Nous espérons qu’il pourra être présent parmi nous » ajoute t-il.