Envoyé personnel au Sahara : pourquoi Rabat s’est opposé à la candidature Staffan de Mistura

Poussée par le Polisario et l’Algérie, la candidature de Staffan de Mistura comme envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara n’a pas été retenue par Rabat. En cause, le profil et les idées du diplomate italo-suédois.

Par

L'ancien envoyé spécial de l'ONU en Irak, Staffan de Mistura Crédit: AFP

Le Front Polisario accuse le Maroc de bloquer le processus onusien de règlement du conflit dans le Sahara, en rejetant la dernière proposition du secrétaire général de l’ONU désignant le diplomate italien d’origine suédoise Staffan de Mistura comme envoyé personnel eu Sahara.

à lire aussi

Côté Rabat, on rappelle que ce rejet date d’avril dernier. “L’Algérie a déjà refusé plusieurs candidats au poste d’envoyé personnel. Il ne faut pas pointer le Maroc pour un seul refus”, confiait, le 30 juin, une source diplomatique à TelQuel. Le Polisario et l’Algérie avaient notamment bloqué les nominations de trois diplomates à ce poste en la personne de l’ancien ministre des Affaires étrangères slovène, Miroslav Lajčák. Les candidatures du Portugais Luís Amado et du Roumain Petre Roman avaient été également été rejetés par Alger. L’ancien Premier ministre roumain s’était notamment vu reprocher sa participation au forum Crans Montana.

Expert…

article suivant

Couvre-feu, reconfinement, télétravail : le point sur les nouvelles restrictions dans le monde