Casablanca : cessions de terrain, patrimoine et une convention avec Toulouse au menu du Conseil de la ville

La session ordinaire du Conseil de la ville s’annonce chargée. Parmi les principaux points à l’ordre du jour : la réalisation par Casa Patrimoine d’une étude qui répertorie les biens de la commune et un projet de convention entre Casablanca et Toulouse.

Par

Le maire de Casablanca Abdelaziz El Omari Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

Pas moins de 34 points sont inscrits à l’ordre du jour de la prochaine session ordinaire du Conseil de la ville, qui se tiendra les 3 et 4 mai. Les édiles de Casablanca devront approuver des cessions de terrains de la commune au profit de certaines sociétés, dont Al Omrane qui rachète à la ville un terrain de près de 3000 m². La ville veut aussi mettre à la disposition de la Fondation Mohammed V pour la solidarité un terrain dans l’arrondissement d’Anfa, qui devrait accueillir un centre de formation dans le domaine de l’hôtellerie. Dans un autre registre, les élus devront débattre aussi d’une convention de partenariat concernant la démolition des bâtiments menaçant ruines.

Côté partenariats, la commune veut confier à  la société de développement local Casa Patrimoine la réalisation d’une étude qui recense et évalue le patrimoine appartenant à la ville, l’objectif étant également de régler leur situation juridique. Jusque-là, seuls quelques endroits loués à des prix dérisoires ont attiré l’attention des élus et des médias, comme le restaurant la Sqala, Lido ou encore le complexe sportif de Zenata. Autre projet de partenariat : une convention entre Casablanca et Toulouse. L’ordre du jour ne précise pas la nature de cette convention.