Sahara mentionné, meilleure compensation... ce que prévoit le nouvel accord de pêche

Le Maroc et l’UE ont annoncé, le 20 juillet, être parvenus à s'accorder sur le contenu du futur accord de pêche. Quelques changements ont été apportés pour que le Sahara y soit clairement intégré.

Par

Maria Damanaki, commissaire européenne aux affaires maritimes et à la pêche, et Aziz Akhannouch, ministre de la Pêche, lors de la signature des accords en 2013. Crédit: AFP

Après quatre longs rounds de négociations, débutés le 20 avril, le Royaume et les 28 sont arrivés à se mettre d’accord. Dans un communiqué conjoint daté du 20 juillet, le Maroc et l’Union européenne annoncent «la fin des négociations pour un nouvel accord dans le secteur de la pêche ». Avec comme profession de foi : « optimiser les retombées et les bénéfices pour les populations locales des zones concernées, dans le respect des principes de gestion durable des ressources halieutiques et d’équité», précise le communiqué. Selon nos informations, les deux parties devraient parapher en début de semaine trois documents: un échange de lettres, un accord et un protocole.

Compromis sur les positions

Dans le détail, Rabat et Bruxelles ont convenu  d’un échange de lettre afin de préserver les positions de chaque partie sur le statut du Sahara. Dans ce document il est ainsi précisé que…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés

Rejoignez la communauté TelQuel
Vous devez être enregistré pour commenter. Si vous avez un compte, identifiez-vous

Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour le créer