Dans les Balkans, Nasser Bourita cherche des soutiens européens

Le ministre des Affaires étrangères a entamé depuis le 11 septembre une tournée dans les Balkans en vue de rassembler et diversifier les soutiens à la position marocaine sur le Sahara au niveau onusien et européen.

Par

Le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, et la Première ministre roumaine, Viorica Dăncilă. Crédit: MAECI

Une alliance en vue d’un soutien sur le dossier du Sahara ? C’est ce que suggère la tournée dans les Balkans du ministre des Affaires étrangères, qui l’a déjà menée en Serbie et Roumanie, et devrait la poursuivre en Bulgarie. L’objectif de cette tournée en Europe de l’Est est de « de diversifier les partenaires du Maroc au sein du continent européen », rapporte l’agence MAP le 12 septembre. En rendant visite à ces pays membres de l’Union européenne, amenés à jouer un rôle à l’ONU dans les prochaines années ou simplement concernés par la problématique de l’intégrité territoriale, Nasser Bourita fait d’une pierre deux coups sur le dossier du Sahara. Depuis Bucarest, où il a rencontré la Première ministre Viorica Dăncilă le 12 septembre, le ministre marocain a par exemple assuré que le Royaume soutiendrait la candidature de la capitale roumaine « pour le siège de membre non…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés

Rejoignez la communauté TelQuel
Vous devez être enregistré pour commenter. Si vous avez un compte, identifiez-vous

Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour le créer