Loi-cadre sur l’éducation : plus d’un million de dirhams pour promouvoir sa mise en œuvre

Après sa publication au Bulletin officiel en août 2019, la loi-cadre 51-17 relative au système d’éducation fait l’objet d’un appel d’offres pour une campagne de communication et de mobilisation autour des projets de sa mise en œuvre. Détails.

Saaïd Amzazi, ministre de l'Éducation nationale. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Le budget du ministère de l’Éducation a été revu à la hausse. Dans le projet de loi de finances 2021, 76,2 milliards de dirhams sont désormais alloués au département dirigé par Saaïd Amzazi, soit une hausse de 10 milliards de dirhams. “Ce budget servira à financer trois axes d’intervention”, explique le ministre de tutelle dans un entretien à paraître dans TelQuel. Comprendre : l’élargissement de l’offre scolaire, l’amélioration du chantier pédagogique et la gouvernance du système éducatif.

à lire aussi

Ces trois chantiers sont prévus dans la loi-cadre 51-17 relative au système d’éducation, de formation et de recherche scientifique. Cette loi, qui a été au cœur de nombreuses tensions au sein de l’hémicycle, a été publiée le 19 août 2019 au Bulletin officiel, après un parcours législatif semé d’embûches. “La loi-cadre permettra à notre pays de se doter d’un texte référence contraignant pour tous”, s’était félicité…
article suivant

Couvre-feu, reconfinement, télétravail : le point sur les nouvelles restrictions dans le monde