Fermée depuis sept mois, la Bibliothèque nationale devrait bientôt rouvrir ses portes (sous conditions)

Depuis sept mois, la fermeture de la Bibliothèque nationale à Rabat entrave la poursuite de plusieurs projets de fin d’études ou de recherche en raison de la difficulté d’accès à certains ouvrages. À l’initiative de deux étudiants, une pétition a été lancée pour réclamer sa réouverture. L'appel semble avoir été entendu.

Par

La Bibliothèque nationale du royaume du Maroc, à Rabat. Crédit: DR

Cela fait sept mois qu’aucun adhérent n’a franchi les immenses colonnades de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM). En raison des restrictions sanitaires, l’organisme s’est vu contraint de fermer ses portes après avoir pourtant consenti, dans la foulée de l’allègement de ces mesures, à recevoir sur réservation des chercheurs l’été dernier. Depuis, plus aucun inscrit ne peut accéder au bâtiment. La situation a provoqué l’exaspération chez les étudiants et les chercheurs pour lesquels le non-accès à certains ouvrages a plombé l’évolution des travaux de recherche. À l’initiative d’Assiya El Omrani et Mohamed El Azzaoui, respectivement en deuxième année de master et en dernière année de licence de droit, une pétition a été lancée le dimanche 4 avril pour pousser dans le sens d’une réouverture de l’institution.

Un service…

article suivant

Couvre-feu, reconfinement, télétravail : le point sur les nouvelles restrictions dans le monde