De jeunes influenceurs marocains pour contrer les discours extrémistes ?

Pour contrer les discours extrémistes sur les réseaux sociaux, la Rabita Mohammadia des Oulémas veut former de jeunes influenceurs à la diffusion de messages de paix et de tolérance.

Par

Ahmed Abaddi, secrétaire général de la Rabita Mohammadia des Oulémas. Crédit: Aicpress

Alors que les groupes extrémistes, notamment terroristes, utilisent les médias sociaux et les forums en ligne pour diffuser des idées haineuses ou antisémites, la Rabita Mohammadia des Oulémas, association créée par le roi Mohammed VI en 2006 dans le but d’enseigner les prescriptions de la charia islamique, veut former des influenceurs pour contrer ces messages de haine. Baptisé “Masterful influencers”, ce programme a été récemment mis en œuvre par la Rabita après avoir réalisé le nombre très élevé de followers de certains influenceurs. Ces derniers pourraient ainsi contribuer à la lutte contre l’extrémisme religieux et le terrorisme en diffusant des messages auprès de leur communauté.

Rabita likes this

Organisé dans un premier temps en partenariat avec l’Université Al Akhawayn d’Ifrane (AUI), ce programme, qui réunit pour le moment 25 étudiants et 5 professeurs de l’université représentant différents départements, s’étend sur trois semaines. “Une semaine de préparation et deux de formation où interagissent…

article suivant

Couvre-feu, reconfinement, télétravail : le point sur les nouvelles restrictions dans le monde