Remplaçante de Mustapha Bakkoury, Nadia Fettah dévoile son projet pour l’Expo universelle à Dubaï

L’Exposition universelle de Dubaï se déroulera du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022. Avec ses 13 salles sur 7 étages, le pavillon marocain dispose d’un espace privilégié à proximité du pavillon du pays hôte. Nadia Fettah Alaoui, la commissaire générale, a présenté le projet marocain pour cette nouvelle édition.

Par

Nadia Fettah Alaoui, commissaire générale de la section marocaine, l’exclame : « Le Pavillon Maroc est le Pavillon de tous les Marocains ! » Dans une émission spéciale « Cap sur Expo 2020 Dubaï » publiée sur YouTube, la commissaire générale et l’architecte Tarik Oualalou ont dévoilé pour la première fois le projet du pavillon marocain à Dubaï. L’Exposition universelle ouvre ses portes pour six mois à partir du 1er octobre et jusqu’au 31 mars 2022. L’objectif pour le commissariat général est ambitieux : être une vitrine scientifique, industrielle et technologique auprès des 190 pays présents et des visiteurs.

Une massive campagne de communication du commissariat général de la section marocaine a dévoilé grâce à plusieurs photographies, vidéos sous-titrées et communiqués le projet pour le pavillon. Le Maroc sera donc représenté par 3.500 m2 d’exposition sur le thème « Héritages pour l’avenir – de nos origines inspirantes… vers un progrès durable ». Comme une promenade autour d’un patio, les visiteurs pourront découvrir l’identité, les valeurs et la vision du futur du Maroc. Au programme : visite interactive, événements culturels et artistiques… mais aussi des salles de conférence, un restaurant gastronomique, une tisanerie etc. 

« C’est notre dynamisme et la force de notre engagement que nous souhaitons présenter au monde, en donnant à voir un Maroc, au-delà de ce que nous pouvons imaginer », explique le Commissariat général dans son communiqué. Le pavillon a, de plus, une place de choix au sein de cette édition de l’Exposition sur le thème « Connecter les esprits, construire le futur ». Divisée en trois districts : opportunité, mobilité, durabilité, l’Expo 2020 Dubaï accueille le Maroc au cœur du district « Opportunité », à proximité du pavillon hôte.

Nadia Fettah Alaoui à la place de Mustapha Bakkoury

Nadia Fettah Alaoui veut aussi faire de cette première Exposition universelle dans un pays de la région MEASA (Moyen-Orient-Afrique-Asie du Sud) une opportunité pour les acteurs marocains. Tout premier événement d’ampleur après la pandémie, le pavillon marocain a mis en place un volet business. Il devrait permettre aux opérateurs d’obtenir de nouveaux débouchés et marchés. « L’ensemble de la communauté internationale souhaite exploiter Expo 2020 Dubai comme plateforme et levier de relance économique », a-t-elle promis.

Premier président du Conseil régional de Casabalanca-Settah et président du directoire de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (Masen), Mustapha Bakkoury a été nommé commissaire du pavillon marocain en 2018. Mais en voulant se rendre aux Émirats arabes unis pour l’organisation de l’Exposition universelle, il s’est fait refouler à l’aéroport. Il s’est vu être interdit de sortir du territoire. Suite à cette polémique, Mustapha Bakkoury a cédé ses fonctions de commissaire général de la section marocaine à la ministre du Tourisme, Nadia Fettah Alaoui.

article suivant

Couvre-feu, reconfinement, télétravail : le point sur les nouvelles restrictions dans le monde