Covid : face à l’augmentation des cas et à la rupture de premières doses, le ministère de la Santé appelle à la prudence

Au moment où la flambée des cas de contamination au Covid-19 se poursuit, le ministère de la Santé tire la sonnette d’alarme.

Par

La situation épidémiologique suscite énormément d’inquiétudes. Le royaume fait en effet face depuis ce 30 juin à une rupture de stock de premières doses de vaccin contre le Covid-19, alors que la flambée des cas se poursuit.

Le 29 juin, près de 690 cas positifs ont été recensés tandis que ce 30 juin ce sont 776 cas positifs qui ont été enregistrés par les services de santé. Face à la situation, le ministère appelle à la prudence.

Risque de recrudescence

Nous incitons les citoyennes et les citoyens à se conformer aux mesures restrictives qui sont importantes”, a déclaré à la presse le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb, affirmant que “le cas échéant, nous serions obligés de procéder au renforcement des restrictions, ce qui aurait un impact négatif sur plusieurs secteurs”.

Compte tenu de l’évolution de la situation épidémiologique ces deux derniers jours, nous avons pu constater une augmentation accélérée des cas de contamination par rapport à la tendance observée pendant les derniers mois”, a-t-il fait observer.

Il a rappelé que, grâce aux orientations royales, à l’anticipation et à la gestion proactive de l’épidémie, le royaume “a réalisé des résultats importants en termes de contrôle et de maîtrise de la situation épidémiologique”.

Le ministre a, sous ce registre, affirmé que des progrès considérables ont été obtenus en matière de vaccination qui a permis de couvrir près du tiers de la population cible. “Ce sont des résultats très importants sur lesquels il faudrait capitaliser, dans le respect des mesures barrières sans lesquelles nous risquons une recrudescence”, a-t-il prévenu.

Au total, 531.361 cas ont été recensés depuis le début de la pandémie, selon les statistiques du ministère de la Santé.

article suivant

Couvre-feu, reconfinement, télétravail : le point sur les nouvelles restrictions dans le monde