Hamid Chabat : “La direction actuelle de l’Istiqlal porte atteinte au parti et à son ambition électorale”

Retour au Maroc, comité exécutif de l’Istiqlal, Nizar Baraka… autant de sujets abordés avec l’ancien zaim du parti de la Balance, bien décidé à participer aux prochaines élections communales malgré le veto du leadership de sa formation. Entretien avec un animal politique. 

Par et

Crédit photo : Rachid Tniouni

Partira ? Partira pas ? Depuis la décision du comité exécutif de l’Istiqlal de dissoudre toutes les structures du parti à Fès, l’avenir de Hamid Chabat au sein de la formation de l’opposition semble incertain. De retour au Maroc en octobre 2020 après un long exil volontaire entamé au lendemain de sa défaite au congrès face à Nizar Baraka en 2017, l’ancien zaim de l’Istiqlal voit désormais ses espoirs de participer au prochain scrutin communal s’envoler. Lui, n’en démord pas tant son ambition est de remporter les prochaines élections communales et retrouver son siège de président du Conseil de la ville, qu’il a perdu lors dernières échéances communales en 2015 face au candidat islamiste,  Driss El Azami. Avec un autre parti, de nouvelles couleurs politiques ? Rien n’est moins sûr, comme l’affirme lui-même Hamid Chabat dans cet entretien accordé à…

article suivant

Couvre-feu, reconfinement, télétravail : le point sur les nouvelles restrictions dans le monde