Les actus business de la semaine

Le monopole des banques vu par BAM

Bank Al MaghribCrédit: Yassine Toumi / TelQuel
Etude. Dans une étude publiée le 27 avril, Bank Al-Maghrib juge le secteur bancaire marocain “relativement concentré”. Une “situation de concurrence monopolistique” que connaissent également plusieurs pays développés et émergents. En comparaison avec la région MENA, le secteur bancaire au Maroc est plus concentré qu’en Egypte, au Liban et en Tunisie, mais moins qu’en Algérie, en Jordanie et au Qatar. Selon la banque centrale, la concurrence s’améliore sur la période 2000-2015. Cela s’explique notamment par “la crise financière de 2008, le renforcement du cadre réglementaire et l’accroissement de l’ouverture financière”. L’ouverture du secteur aux banques participatives renforcerait également l’inclusion financière, en offrant une nouvelle catégorie de produits et de services. Une concurrence accrue portée par un maillage territorial des agences bancaires, et reflétée par le progrès notable du taux de bancarisation, passé de 37% en 2006 à 68% en 2015. S.C.

Emploi des femmes : l’Afrique du Nord à…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés

Rejoignez la communauté TelQuel
Vous devez être enregistré pour commenter. Si vous avez un compte, identifiez-vous

Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour le créer