Le plan d’action des cliniques privées contre le coronavirus

Les cliniques privées s’associent à la lutte contre la propagation du Covid-19 au Maroc, comme nous l’explique Redouane Semlali, président de l’Association nationale des cliniques privées.

Par

“Nous avons une capacité de 9.000 lits dans toutes les cliniques privées. S’il le faut, nous les mettrons à disposition des patients Covid-19”, déclare Redouane Semlali. Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

Depuis le premier cas de Covid-19 au Maroc, le 2 mars dernier, les structures hospitalières se préparent à l’évolution de la pandémie dans le pays. Mais avec 1,1 lit pour 1.000 habitants et seulement 250 lits de réanimation dans les hôpitaux publics, d’autres structures se joignent à la lutte.

à lire aussi

L’hôpital public sera ainsi aidé par les structures privées, telles que les cliniques, pour lutter contre la propagation du virus dans le pays. Lits supplémentaires, désengorgement des malades ordinaires, prise en charge des patients atteints du Covid-19… Entretien avec le président de l’Association nationale des cliniques privées (ANCP), Redouane Semlali, sur le rôle que joueront ces structures dans la lutte contre le nouveau coronavirus.

TelQuel : Comment les cliniques privées vont-elles aider à la lutte contre le coronavirus?

Redouane Semlali : Dès que le Maroc a été touché par les premières infections Covid-19, le secteur de l’hospitalisation privée a commencé à assister, en fonction des régions, à des réunions…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés