Évanouissement, priorité aux seniors et stress : au cœur de la première journée de vaccination à Rabat

TelQuel a suivi à Rabat les premières heures du lancement de la campagne nationale contre le Covid-19. Dans le calme et le strict respect des mesures préventives, le dispositif sanitaire mis en place promet un succès de l’opération.

Par

Le corps médical de plus de 40 ans et les personnes âgées de plus de 75 ans sont prioritaires. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

L’heure de la vaccination contre le Covid-19 a sonné au Maroc. Dans l’après-midi du jeudi 28 janvier, les premières doses des vaccins AstraZeneca et Sinopharm étaient fin prêtes pour l’entame d’une campagne nationale qui se déroulera en plusieurs phases. TelQuel s’est rendu le lendemain, vendredi 29, au CHU Ibn Sina de Rabat pour relater les premières heures de cette campagne. Un chapiteau colossal se dresse à l’entrée de l’hôpital. L’édifice, temporaire, est exclusivement consacré à la vaccination contre le Covid-19. “Il était destiné aux essais cliniques depuis septembre dernier”, précise un responsable administratif qui nous fait la visite des lieux.

Au CHU Ibn Sina, la cadence devrait varier entre 100 et 200 piqûres par jour.Crédit: Yassine Toumi / TelQuel
Il y a plus de 3000 postes de vaccination comme celui-ci sur tout le territoire national,…
Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés