Fermeture du ciel : des centaines de Marocains bloqués à Tunis et à l’aéroport de Casablanca

Désespérés, exténués, sans assistance consulaire, plusieurs Marocains de l’étranger sont désormais bloqués à Tunis. D’autres qui ont réussi à décoller de la capitale tunisienne n’ont pas été autorisés à entrer sur le territoire national à leur arrivée. Et la situation ne fait qu’empirer.

Par

aéroport Casablanca Mohammed V
L'aéroport Mohammed-V. Crédit: Joris-Jan / Wikipédia

Ces dernières semaines, l’aéroport Tunis-Carthage est devenu un passage obligé, un lieu de transit pour qui voulait rejoindre Casablanca en ces temps de fermeture des frontières. Faute de vols spéciaux ou de rapatriement mis en place par les autorités aéroportuaires marocaines pour les MRE, certains motifs impérieux (parent malade, décès d’un membre de la famille…) ont poussé les Marocains de l’étranger à contourner la fermeture des frontières qui concerne aujourd’hui 40 pays.

Plus de 300 passagers bloqués à Tunis

L’astuce pour rentrer au bercail ? Prendre un vol vers Tunis et, de là, emprunter un autre vol vers Casablanca. En provenance de France, d’Ukraine, de Roumanie, du Canada, de Belgique, de Turquie, d’Italie et même de Libye, plusieurs vols ont atterri presque en même temps à Tunis-Carthage dans la nuit du 12 au 13 avril. Au total, plus…

article suivant

Couvre-feu, reconfinement, télétravail : le point sur les nouvelles restrictions dans le monde