Tayeb Hamdi : “Un variant plus transmissible va finir par toucher le Maroc”

Le variant qui prolifère en Inde pourrait expliquer le désastre humanitaire que connaît ce pays. Alors que deux cas de ce variant ont été détectés à Casablanca cette semaine, Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, revient sur les spécificités des différents variants.

Par

Hôpital BLK-Max de New Delhi, le 4 mai 2021. Crédit: Prakash Singh / AFP

En quelques semaines, la situation en Inde a viré au cauchemar. Avec plus de 300.000 nouveaux cas par jour, le pays entame une nouvelle vague de contaminations des plus virulentes. Hôpitaux saturés, crématoriums improvisés, la situation dramatique du pays serait liée, selon les experts, à un variant local. Décryptage avec le médecin Tayeb Hamdi, après que deux cas de ce ce variant indien ont été détectés à Casablanca, comme annoncé le 3 mai par le ministère de la Santé.

à lire aussi

TelQuel : Que sait-on du variant indien ?

Tayeb Hamdi : Il est apparu le 5 octobre en Inde. C’est un variant appelé “double mutant” puisqu’il porte une mutation semblable aux mutations brésilienne et sud-africaine, et une deuxième mutation comme le variant californien. Le variant…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés