Elie Cohen: “Si le Maroc améliore sa spécialisation, il va accroître les exportations”

Spécialiste des grandes transformations de l’économie mondiale, des 
mouvements de globalisation et de déréglementation, l’économiste Elie Cohen propose des pistes pour favoriser une croissance durable et inclusive.

Par

MAP

Habitué des plateaux télé français, l’économiste Elie Cohen était de passage à Rabat à l’occasion d’un séminaire organisé par le groupe CDG sur “La transformation structurelle de l’économie marocaine”. Celui qui est directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) a également enseigné à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, à l’Ecole normale supérieure, à l’Ecole nationale d’administration (ENA) et à Harvard. Elie Cohen s’est distingué par ses travaux sur les grandes transformations de l’économie mondiale. En interrogeant l’histoire économique des dernières décennies, il a examiné les mouvements de globalisation et de déréglementation. Le développement d’une industrie du risque, fondée sur une innovation financière débridée, d’abord aux Etats-Unis puis dans d’autres pays, a abouti à un système financier si complexe que les régulateurs n’osaient plus s’y aventurer, comme il l’a expliqué dans son ouvrage Penser la crise. Dans une autre contribution, Crise ou…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés